DECOUVREZ UN LIEU UNIQUE...

 

Galerie d'art Charivari Muriel Feugere

À propos de la Galerie Charivari...

La Galerie Charivari créée par Muriel Feugère en 2012, est née de la volonté de partager une sélection d’œuvres uniques. Des coups de cœur et de belles rencontres ont lieu à la galerie : peintures, sculptures, céramiques… l’objectif est d’inviter des artistes émergents ou confirmés à présenter leur travail au cours d’expositions personnelles ou collectives. 

La galerie est située au cœur du quartier des créateurs à Marseille. Son jardin, typique des cours marseillaise, est un véritable havre de paix et ajoute à l'énergie créatrice et apaisante du lieu.



Que vous ayez envie de découvrir de nouveaux talents, de faire plaisir, de vous faire plaisir… ou juste par curiosité, n'hésitez pas à pousser la porte de la galerie !  Muriel Feugere vous y accueillera pour partager avec vous ses choix d'artistes.

 

Bienvenue dans notre galerie et laissez-vous guider !

Venez découvrir le travail de l'artiste Moayed Assaf du duo AM Shar.

Derrière le nom d’AM Shar, un duo :  une historienne, Anouche Kunth, et un exilé kurde devenu citoyen français. Ensemble ils aiment arpenter les villes, jusqu’aux plus lointaines, offertes à leur imaginaire : il leur suffit pour cela d’ouvrir une carte et de laisser leur regard se promener le long des rues blanches, bordées de formes suggestives, ponctuées de symboles architecturaux. Puis, c’est à travers le jeu du découpage que la visite se poursuit. Des incises au cutter, millimétrées, provoquent à chaque carrefour de fins éboulis de papier. Des béances surgissent. La trame urbaine, quant à elle, résiste aux accrocs du temps, bien ancrée dans l’Histoire. Découpées, les villes d’AM Shar débordent. Elles étirent leurs ombres ciselées, se taillent un nouvel espace dans la lumière. Elles se réinventent au-delà de leurs premières limites, dans la fluidité impalpable d’une infinité de trajets, de lignes et de correspondances.

Mai 2021

Prenant appui sur l’étude plastique de l’Homme, Benjamin Carbonne peint l’histoire de ses personnages sans compromis. Chacune de ses peintures porte en elle un héritage qu’il s’attache a révéler dans les visages, les corps, la chair. Ne rendant compte avec précision que d’un détail – un bras, un buste, un regard — qui porterait en lui les traces de ce qui l’a construit.

Ses recherches sur la relation entre peinture, dessin et photographie l’ont mené vers l’étude de la condition humaine. Le visage et ses différentes expressions, tout d’abord, sa topographie, ses origines. Un travail sur le portrait comme une interprétation d’un contexte de vie, d’un univers, d’un paysage.

Janvier 2019